JDM Xheos
La JDM Xheos adopte un châssis monocoque en polyester.

Dernière voiture sans permis de JDM, la JDM Xheos s’inspire ouvertement du Range Rover Evoque. Pour autant, ce style particulier ne parviendra pas à écarter le constructeur de la faillite. Les projets d’une version électrique sont donc restés sans suite…

Il y a des voitures sans permis inspirées par la Mini, comme la Chatenet CH26. D’autres, comme les Microcar Dué ou Bellier B8, préfèrent lorgner du côté de la FIAT 500. Enfin, la Ligier JS50 a quant à elle choisi de se tourner vers la DS 3. Le JDM Xheos est la seule du lot à puiser sa substantifique moëlle dans un SUV, en l’occurrence le Range Rover Evoque. Toit séparé, lignes en coin, ceinture de caisse haute… La similitude avec coqueluche des beaux quartiers est manifeste. Voilà qui ne manque pas de faire tourner les têtes, d’autant plus que les possibilités de personnalisation sont nombreuses. En cela, la JDM Roxsy suit l’exemple de sa devancière, la JDM Roxsy.

La JDM Xheos s’inspire du Range Rover Evoque

Entièrement nouvelle, la JDM Roxsy ne reprend rien de ses devancières. Elle adopte d’ailleurs un principe de construction assez inédit sur le marché des voitures sans permis. Son châssis s’en remet en effet à un monocoque en polyester, sans châssis tubulaire. Les seuls éléments métalliques sont des traverses verticales, noyées dans les montants centraux, pour assurer la solidité des accroches de ceintures de sécurité.

JDM Xheos
Sous cet angle, la JDM Xheos affiche sa ressemblance avec le Range Rover Evoque.

Au rayon des moteurs, la JDM Xheos s’en remet comme sa devancière au bicylindre Diesel Yanmar. En option, elle propose également le Lombardini DCI à rampe commune d’injection. Enfin, le plus petit Yanmar 2TNV66 sert d’entrée de gamme, en particulier pour les modèles destinés à la location. Une version électrique, dénommée e-Xheos, a été envisagée, notamment pour un usage en autopartage. Las, elle n’eut pas le temps de voir le jour. En effet, les difficultés financières chroniques de la marque ont signé son arrêt de mort en septembre 2014. La JDM Xheos n’a pas eu le temps de sauver son constructeur… Voilà qui signe également une nouvelle période noir dans l’histoire de l’usine de Cerizay.

Les grandes dates

Fevrier 2013 : lancement de la JDM Xheos, avec un moteur Yanmar. Trois finitions sont proposées : Classic, Confort et Must.

Décembre 2013 : présentation du prototype e-Xheos électrique

Mars 2014 : Arrivée du moteur Lombardini DCI LDW 442 en option.

Juin 2014 : série limitée Pioneer avec autoradio Bluetooth.

Septembre 2014 : arrêt de production de la JDM Xheos, suite à la faillite du constructeur.

La JDM Xheos dans Génération sans Permis

Commandez les anciens numéros dans la boutique en ligne Génération sans Permis
N°18 : essai de la JDM Xheos et dossier design

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici