Permis AM
A partir du 1er mars 2019, la durée de formation au Permis AM passe de 7 heures à 8 heures.

Le mois d’octobre 2014 a signée une révolution dans le marché de la voiture sans permis. Depuis cette date en effet, l’âge légal pour conduire un quadricycle léger est passé de 16 ans à 14 ans. Voilà qui répond à une certaine forme de logique. Cette catégorie de véhicules est l’exact pendant sur quatre roues des motocyclettes 50 cm3. La législation a imposé à cette même occasion aux personnes nées après 1988, de disposer du permis AM (ex-BSR) pour conduire un quadricycle léger. Aujourd’hui, cette formation est renforcée.

8 heures de formation pour le permis AM

L’arrêté du 18 décembre 2018 modifiant l’arrêté du 8 novembre 2012 fixant les conditions d’obtention du brevet de sécurité routière correspondant à la catégorie AM du permis de conduire, a été publié au Journal Officiel du 23 décembre 2018. Ce texte, entré en vigueur le 1er mars 2019, apporte donc des modifications aux contenus et modalités d’organisation de la formation dispensée en vue de l’obtention du permis AM. Les principales nouveautés portent sur les points suivants :

  • La durée minimale de la formation au permis AM passe désormais à 8 heures, contre sept heures auparavant. Celle-ci dure deux jours au moins (au lieu d’une journée), sans excéder quatre heures de formation par jour. Le but est donc de favoriser l’assimilation par l’élève des connaissances et des pratiques.
  • Il est maintenant possible de moduler la durée de la formation à la conduite hors circulation et sur les voies ouvertes à la circulation. Cela permet donc plus de souplesse, pour adapter la formation au profil de l’élève. Ainsi, la formation hors circulation durera au minimum 1 heure. Celle en circulation au minimum 3 heures, le total étant de six heures.
  • La participation de l’un au moins des parents ou du représentant légal de l’élève mineur est requise lors de la dernière séquence de « Sensibilisation aux risques ».
  • Un livret de formation atteste de l’assimilation des connaissances.
  • Une séquence « code de la route » permet l’acquisition et/ou la révision de connaissances basiques.

Cette modification de la législation influe sur le tarif. Ceci est dû à l’heure supplémentaire et au fait que la formation s’effectue maintenant en deux jours. Son prix devrait ainsi augmenter d’une quinzaine d’euros.