Le constructeur alsacien 4H basé à Sélestat annonce la commercialisation prochaine d’un utilitaire tout-chemin électrique dénommé 4H Forza. Concurrent des Comarth Cross Rider et Little e-Box, celui-ci est homologué dans la catégorie des quadricycles lourds, nécessitant le permis B1.

4H Forza (2)

Depuis la première apparition publique de 4H, cette société alsacienne au financement provenant des Emirats Arabes Unis, les projets ont changé. Terminés les Smera et Neoma, projets rachetés à la défunte marque Lumeneo. Leur manque d’adéquation avec le marché a été fatal. Trop chers par rapport à la concurrence. De plus, 4H comptait sur une hypothétique subvention de l’état, sous la forme d’un bonus écolo pour la catégorie des quadricycles. Le constructeur alsacien revient donc à des projets plus réalistes, en se tourant vers le petit marché de l’utilitaire électrique. Entièrement construit en tôle, le Forza dispose d’une charge utile de 500 kg. Celle-ci peut être répartie sur deux plateformes de chargement, à l’avant et à l’arrière.

Le 4H Forza à l’attaque des utilitaires électriques

4H Forza (4)

Disposant de batteries au lithium, le 4H Forza peut être commandé en version deux ou quatre roues motrices. Les moteurs électriques sont à chaque fois situés au niveau des roues. Deux puissances de moteur sont proposées : 5 kW et 8 kW, à multiplier par deux ou par quatre. Ces chiffres concernent à n’en pas douter la puissance en crête, la puissance en continu totale étant limitée à 15 kW par la réglementation de la catégorie des quadricycles lourds (L7e). Deux batteries sont également au choix du client : 6 kWh ou 7,5 kWh. Le Forza annonce une vitesse de pointe de 75 km/h et une autonomie de 75 km. Pour l’instant, ni le tarif ni la date de commercialisation ne sont communiqués. Nous reparlerons de ce modèle en temps voulu.

Source : 4H

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici