AIXAM-MES-BONNES-COPINES

Aixam est sans doute un des constructeurs qui communique le plus sur les réseaux sociaux. Aussi a-t-il entrepris de faire découvrir ses voitures sans permis à des membres de Mes Bonnes Copines, un réseau féminin d’entraide et de partage de bons plans. Le but de l’opération était de casser les idées reçues sur les voitures sans permis, en appuyant le fait que les modèles de la marque étaient également destinés aux jeunes. Les invitées étaient donc conviées avec leurs enfants adolescents à essayer des Aixam électriques.


Reçues par Philippe Colançon, Directeur d’Aixam-Mega, lors d’une soirée au Mondial de l’Automobile de Paris, les « bonnes copines » ont eu droit à une présentation de la gamme, ainsi qu’à un essai d’un des modèles électriques. Parmi eux se trouvait une version spéciale en série limitée du e-Coupé, décorée aux couleurs du réseau participatif, avec un toit revêtu du logo ad hoc. Si en soi, l’opération peut sembler des plus classiques, le retour des invitées dévoilé quelques semaines après l’événement a été positif, preuve que les efforts constants des constructeurs de voitures sans permis pour améliorer le design de leurs autos a porté ses fruits.

L’essai concluant des Aixam électriques

Malgré son statut de leader du segment de la voiture sans permis, Aixam demeure une marque méconnue du grand public. Ainsi, seuls 23 % des invitées connaissaient la marque avant de venir. Par ailleurs, 82 % d’entre elles pensaient que le design des sans-permis était loin d’être glamour. La présentation de la gamme Vision a visiblement été convaincante, puisque qu’elles ont changé radicalement d’avis après la soirée : 77 % ont « tout à fait » apprécié le style des autos, 17 % ont « plutôt » aimé alors que seuls 6 % n’ont « plutôt pas » trouvé le look des Aixam électriques à leur goût.

Le tour au volant a également fait mouche. Les essayeuses ont ainsi toutes loué l’aspect pratique et l’agrément des Aixam électriques : « une prise en mains super facile », « des voitures sécurisantes pour les parents d’ados comme moi », « la voiture est simple d’usage et a tout d’une voiture avec permis »… Voilà des commentaires qu’il est plutôt rare d’entendre lorsqu’il s’agit de VSP, signe que les temps ont changé.

Il convient toutefois de préciser que le constructeur d’Aix les Bains a fait le choix de ne proposer à l’essai que des Aixam électriques, qui limitent le fossé avec les voitures standard. Les versions Diesel bien plus bruyantes et vibrantes n’auraient peut-être pas récolté les mêmes suffrages auprès des néophytes. Quoi qu’il en soit, cette expérience semble prouver qu’Aixam a bien fait de s’engager dans la voie de l’électrique puisque les invitées ont jugé à 100 % que ces modèles étaient tout à fait ou plutôt bien adaptés à la vie citadine, y compris en ce qui concerne l’autonomie. Reste selon elles à baisser les prix et à multiplier les points de recharge.

Source : Aixam

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici