Chatenet CH30
La Chatenet CH30 se retire, du fait d'un moteur qui ne répond pas aux normes de pollution Euro 4.

Après Microcar, c’est au tour d’Automobiles Chatenet d’abandonner le marché des quadricycles lourds. La Chatenet CH30 tire en effet sa révérence, suite aux nouvelles normes de pollution Euro 4. Son bicylindre essence Lombardini ne s’y conforme pas.

La norme de pollution Euro 4 est applicable depuis le 1er janvier 2017 à tous les quadricycles lourds vendus sur le marché. Celle-ci va entraîner une véritable hécatombe sur cette niche du marché. En cause : le moteur bicylindre essence Lombardini LGW 523 MPI ne peut se conformer aux nouvelles exigences du législateur. Il s’agit pourtant du moteur thermique le plus représenté chez les constructeurs. Après la Micorcar M.Go Family, c’est donc au tour de la Chatenet CH30 de se retirer. Cet arrêt de production signifie également le retrait de Chatenet du marché des quadricycles lourds.

La Chatenet CH30 victime de la norme Euro 4

Chez Chatenet, on n’affirme ne pas avoir de solution quant au remplacement du moteur Lombardini LGW 523 MPI. Ce bicylindre essence de 15 kW est en effet le moteur attiré de nombreux constructeurs. La Chatenet CH30, version quadricycle lourd de la voiture sans permis Chatenet CH26 est donc retirée du catalogue. En conséquence, Chatenet n’a plus de modèle à offrir dans cette catégorie. Il faut dire que le nombre de quadricycle lourds vendus chaque année par le constructeur limousin se compte sur les doigts d’une main. En partie parce que la Chatenet CH30 en profitait pas de la possibilité d’offrir quatre places, permise par la réglementation de cette catégorie.

Aujourd’hui, seul Aixam semble en mesure de continuer à proposer des quadricycles lourds à moteur thermique. Ce, grâce au Diesel Kubota de 600 cm3 dont il profite en exclusivité. Pour le reste, la majorité des modèles sont électriques. A commencer par le Renault Twizy, large leader de la catégorie en termes de ventes. La Chatenet CH30 passera à la postérité comme le modèle qui s’est le moins mal tiré de la deuxième session de crash-test des quadricycles lourds organisée par Euro NCAP.

Source : Chatenet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici