gamme Bellier électrique
gamme Bellier électrique

La gamme Bellier électrique, récemment homologuée, devrait être commercialisée sous peu. En plus des versions DCI, la B8 sans permis et l’utilitaire Docker se convertissent donc aux électrons. Ils adoptent une batterie au lithium, disponible en deux versions.

Au sein de la holding Neuvessel, propriétaire de Bellier depuis 2010, se trouve également la société Sermat. Cet équipementier aéronautique est spécialisé dans les moteurs de commandes, aux caractéristiques apparaissent parfaitement adaptées pour animer des véhicules sans permis. Telle était l’idée de Jacques Neuvessel : faire du constructeur vendéen le spécialiste de la voiture sans permis électrique. Les premiers fruits de ce projet découlent sur l’arrivée de la gamme Bellier électrique. Celle-ci est composée de la B8 et du Docker.

Une gamme Bellier électrique assez complète

La B8 comme le Docker adoptent une batterie au lithium, qui leur permet donc de profiter d’un bonus écologique de 900 €. Cette batterie lithium fer-phosphate est disponible en deux capacités, pour une autonomie de 60 km ou 120 km. Sous la benne du Docker, l’espace ne manque pas, ce qui a permis de placer presque sans contraintes.

Sur la B8, il est également possible de choisir entre les deux versions de batteries. Cette motorisation électrique sera disponible sur la berline comme sur le cabriolet, lui aussi fraîchement présenté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici