Casalini M14 Sport limited
La Casalini M14 Sport Limited adopte une livrée bicolore et des jantes noires.

La Casalini M14 Sport Limited a pour rôle de coiffer la gamme du constructeur italien. Cette édition spéciale arbore un look plus sportif que les autres M14. Conformément à la philosophie de la marque, elle se veut très haut-de-gamme. Cette voiture sans permis fait le plein d’équipements pour un tarif élevé. Elle conserve le moteur Mitsubishi.

Restylée début 2016, la Casalini M14 s’est toujours distinguée par des lignes dynamiques. Mais face à la surenchère de la concurrence, qui propose depuis quelques moins d’innombrables nouvelles versions sportives, il fallait réagir. C’est donc par le biais d’accessoires inédits que la Casalini M14 Sport Limited Edition entend se constituer un look plus agressif. Cette nouvelle version ne renie pas pour autant la philosophie haut-de-gamme du constructeur de Piacenza. Pour assurer son standing, elle prend pour base la finition Palace, la plus huppée et dotée d’un équipement ultra complet (climatisation, GPS, rétroviseurs rabattables électriquement…). Autant de gadgets pour la plupart indisponible sur les concurrentes.

Une Casalini M14 Sport Limited chère et très équipée

Esthétiquement, la Casalini M14 Sport Limited Edition se distingue par sa peinture bicolore. Des autocollants noir mat (moustaches du bouclier avant et bandes latérales) complètent la décoration. Enfin, elle adopte les nouvelles jantes Black Star introduites lors du restylage, ici entièrement peintes en noir et non plus diamantées. A l’intérieur, le principal ajout concerne une rangée de trois compteurs, situés à la base de la console centrale. La sellerie en cuir véritable est spécifique, avec des coutures en losange faisant écho à la teinte de carrosserie. Voilà qui fait atteindre à la M14 de nouveaux sommets tarifaires, puisque cette version est affichée à pas moins de 18.500 €. Les Chatenet SVZ, Aixam Coupé GTI, Ligier JS50 Sportline et Bellier B8 Sport sont visées. Toutes ces rivales sont moins chères, mais leur équipement est aussi nettement moins riche. L’occasion pour Casalini d’affirmer sa spécificité.

Source : Casalini

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici