FAM F-City H2
FAM F-City H2

FAM Automobiles élargit la gamme de sa FAM F-City – solution de mobilité urbaine électrique. Trois nouvelles versions adaptées à tous types d’utilisation, du particulier aux collectivités en passant par l’autopartage, sont proposées.

Homologation en catégorie M1

Après avoir passé avec brio les différents crash-tests, la FAM F-City de FAM Automobiles est désormais homologuée depuis le 1er janvier 2012 en catégorie M1 dite « catégorie automobile ». Toujours proposée dans sa version d’origine – quadricycle lourd avec le permis B1 – la F-City voit ici un développement majeur de sa jeune carrière dans la famille des voitures électriques dont le développement va croissant.

La catégorie M1 permet à la FAM F-City d’atteindre les 95 km/h (contre 67 km/h pour la version quadricycle lourd). Cette homologation lui permet également maintenant d’emprunter toutes les routes. Cela inclut les voies sur berges, les périphériques, les quatre voies et les autoroutes, comme n’importe quelle voiture.

La version M1 de la F-City reste très proche de la version quadricycle lourd aussi bien du point de vue technique qu’esthétique. A l‘extérieur, seules les feux diurnes et une plaque d’immatriculation font leur apparition à l’avant, deux éléments obligatoires en catégorie M1.

Techniquement, la FAM F-City catégorie M1 reçoit quelques composants renforcés afin d’atteindre les 95 km/h en toute sécurité. Celle-ci est disponible en version « Ni 12 » avec 12 batteries NiMH dans un premier temps. Une version avec batterie au lithium sera commercialisée courant 2012. L’autonomie varie de 80 à 120 km selon le profil de roulage et la version de batteries.

La FAM F-City est garantie 2 ans et le pack batteries 5 ans en NIMH et 2 ans en LI-ON.

Une version quatre places de la FAM F-City sera également proposée au cours du premier semestre 2012. 

FAM F-CITY H2, le 1er véhicule à hydrogène homologué en France !

FAM Automobiles a développé en partenariat avec CDM MICHELIN une pile à combustible afin de faire rouler la F-City à l’hydrogène.

Concrètement, la pile à combustible vient remplacer une partie des batteries dans le rack dédié (entre les essieux). Ainsi, celle-ci permet de propulser le moteur 100 % électrique Lithium-NCA (Nickel Cobalt Aluminium) de 2.66 kWh. Cette technologie permet d’atteindre une autonomie de 210km (160km à 350 bars et 210km en 700bars) avec une seule recharge réalisée en deux minutes seulement (contre 7h pour une F-City 100 % électrique).

Chaque élément du rack a été homologué et ce dernier a subi, en parallèle du véhicule, un crash test afin que le véhicule puisse être homologué dans la catégorie hydrogène.

Sa commercialisation n’est pas prévue avant 2014. Mais une première expérimentation en autopartage grand public devrait avoir lieu courant 2012. En effet, la région Belfort-Montbéliard a commandé 15 véhicules qui seront répartis entre les deux villes et la gare de Belfort –Montbéliard.

La première FAM F-City Hydrogène a été présentée en novembre dernier au salon Mobilis, événement organisé par le Pôle Véhicule du Futur.

Elle est aujourd’hui le premier véhicule à technologie hydrogène à être homologué et immatriculé en France suivant la nouvelle directive européenne.

FAM F-City version hybride GNV (GNV + électrique)

FAM Automobiles travaille de concert avec le Centre de Recherches et de Développement de GDF Suez afin de proposer la F-City en version hybride GNV + électricité. Cette version reçoit un mini moteur thermique -logé dans le rack batterie entre les essieux- qui vient alimenter le moteur électrique d’origine de la F-City. L’autonomie est alors portée à 160km.

Dans cette déclinaison, le rack batterie, une fois démonté, peut même devenir un groupe électrogène totalement indépendant.

Présenté en concept-car lors du Salon des Maires en décembre dernier, il a suscité un vif intérêt. L’engouement était tel que FAM Automobiles a décidé de le faire homologuer.

La FAM F-City en version hybride GNV sera commercialisée dans le courant du premier semestre 2012.

3 questions à Pascal Bernard, Directeur associé

Pourquoi avoir développé une version fonctionnant à l’hydrogène alors que les infrastructures ne sont pas encore en place ?

Le développement durable et la protection de l’environnement sont au cœur des objectifs de la France mais également au sein de l’Union européenne. L’hydrogène est une réponse à ces enjeux. Utilisé comme carburant, il pourrait constituer une alternative intéressante aux carburants actuels. Il est donc important de travailler sur cette technologie. En parallèle, une harmonisation des exigences techniques applicables à ce type de véhicules est nécessaire afin d’éviter que des entraves techniques nationales ne viennent limiter le développement de cette catégorie de véhicules.

 Quelles sont les obligations des constructeurs pour les véhicules fonctionnant à l’hydrogène ?

Les constructeurs ont bien sûr l’obligation d’équiper les véhicules fonctionnant à l’hydrogène de composants et de systèmes hydrogènes conformes aux exigences de la réglementation. Ils doivent fournir aux autorités responsables de la réception les informations adéquates concernant les spécifications des véhicules et les conditions d’essais. Les composants et systèmes hydrogènes doivent alors tous répondre aux exigences de la réglementation comme par exemple être résistants aux conditions de fonctionnement électriques, mécaniques, thermiques et chimiques. Notre F-City Hydrogène répond donc à toutes les exigences du cahier des charges.

En termes de produits nouveaux, un petit roadster est en développement ? Quelles seront ses principales caractéristiques ?

Nous travaillons en effet sur une nouvelle fonction de mobilité pour le loisir. Il s’agira d’un petit roadster très léger, immatriculé en quadricycle léger sans permis 2 places et 3 places en motorisation diesel. Il se déclinera également en quadricycle lourd 2 places et 4 places avec un moteur essence.

A propos de la FAM F-City

La F-CITY, la de FAM Automobiles, a été l’un des premiers véhicules entièrement électrique commercialisé en France.

La F-CITY de FAM Automobiles est un véhicule compact (Lxlxh : 2,5×1,6×1,6m), deux places, d’une puissance maximum de 15kw et doté d’un système GMP en position arrière. Son poids à vide est de 550 kg hors système batterie.

La FAM F-CITY 100% électrique est propulsée par un moteur électrique 10 kW/45Nm. Il lui permettant d’atteindre la vitesse maximale de 67 km/h. La capacité de démarrage en pente allant jusqu’à 16 %. Son autonomie est de 50 à 120 km selon le modèle et selon le profil de roulage. Elle bénéficie de l’homologation européenne en tant que fonction de mobilité.

Tous les modèles F-City sont éligibles à la prime ADEME de 2000 euros TTC en version quadricycle lourd et de 5000 euros TTC en version M1.

A propos de FAM Automobiles

FAM Automobiles a été créée en 1986 par Pierre Goll et Pascal Bernard, aujourd’hui respectivement Président Directeur Général et Directeur Général et directeur technique. L’activité de la société est de répondre aux différents besoins des constructeurs et importateurs d’automobiles. Créer de nouvelles pièces, modifier un châssis, améliorer un moteur, gérer l’approvisionnement d’un produit ou d’une gamme, importer, distribuer….FAM Automobiles intervient à toutes les étapes. Etude, conception, industrialisation, montage, assemblage, commercialisation, distribution, SAV et marketing-communication.

Installée à Etupes et Colombier-Fontaine (Doubs) et Amilly (Loiret). FAM Automobiles a développé ses activités et localisé ses usines et filiales à proximité des constructeurs automobiles. Celui lui permet d’intervenir en tant que partenaire et sous-traitant.

FAM Automobiles en chiffres :

Effectifs : 100 personnes
Nombre de sites : 3 – un siège social avec une unité de production, une unité de production et une filiale

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici