Née il y a quelques années sous la marque FAM, spécialiste des différentiels à glissement limité, la F-City refait surface. Cette petite auto électrique initialement homologuée en quadricycle lourd a en effet vue sa production stoppée lors du rachat de FAM par Poclain. Aujourd’hui, c’est la société France Craft Automobile, située à Grigny dans l’Essonne, qui a repris le flambeau.

Emmenée par Marc Chevreau, un des concepteurs de la F-City, France Craft Automobile a pour but de proposer une production locale, à l’image de ce que fait Little avec sa 4. En effet, la simplicité de conception de la F-City permet un assemblage facile. La voiture peut donc être vendue en kit à de mini chaînes de production ne nécessitant pas d’outillage. Dans le même esprit, la voiture est conçue pour être entretenue par n’importe quel garagiste indépendant, ce qui permet de faire travailler une profession trop en difficulté au goût de Marc Chevreau, tout en évitant la dépendance à un réseau.

La F-City identique à celle produite par FAM

Du point de vue du produit, la F-City conserve la même allure que lorsqu’elle était fabriquée par FAM. Son nouveau fabricant promet que toutes les améliorations apportées à la voiture pourront être implémentées sur les exemplaires déjà produits. Alors que FAM avait initialement homologué la F-City en quadricycle lourd, avant de proposer en parallèle une version M1 (catégorie voiture), France Craft se contente de cette dernière exécution. Avant tout pour des raisons fiscales, puisque seuls les modèles M1 bénéficient du bonus écologique de 6.300 € alloué aux véhicules électriques. Ainsi, la F-City peut s’afficher aux environs de 18.500 €, tarif qui peut varier légèrement selon les versions.

De nombreuses déclinaisons sont proposées au catalogue : berline deux places, version « safari » bâchée, pick-up, fourgon, châssis cabine à empattement long, militaire… Alors que la motorisation est disponible en électrique (batterie NiMh), avec un prolongateur d’autonomie au GNV ou avec une pile à combustible. Le cabriolet sans permis Sprity, également conçu et produit par FAM, a quant à lui vu sa production cesser.

Source : France Craft Automobile

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici