ARTEGA Karolino
ARTEGA Karolino

Filiale de l’équipementier allemand Paragon, Artega s’est fait connaître dans les années 2000 avec la commercialisation d’une sportive nommée GT, concurrente du Porsche Cayman.
Outre un projet de sportive électrique, Artega a racheté Tazzari, qui devait s’occuper de la production de la Microlino. Des frictions avec les initiateurs suisses du projet font que
l’Allemand compte lancer sa propre version de la petite électrique, sous le nom de Karolino !

Karolino – 12.000 € environ (estimation)

Le torchon brûle entre Artega, qui a racheté les activités automobiles de Tazzari, en charge de la production et du développement de la Microlino, et la famille Ouboter, à l’origine du projet de cette petite voiture électrique rappelant l’Isetta.
Les seconds ont peu apprécié d’avoir été les derniers mis au courant du rachat de
Tazzari, alors qu’ils étaient directement concernés : de facto, le développement et la
production de la Microlino sont maintenant entre les mains d’Artega, qui compte assurer
la fabrication dans son usine allemande de Delbrück. De son côté, Artega estime
ne pas avoir été payé pour les heures de développement passées sur le prototype du
véhicule. La famille Ouboter assure quant à elle que ses exigences de qualité n’ont
pas été respectées sur les prototypes mis au point par Artega. Faux, répond se dernier
qui assure avoir amélioré l’auto sur plus de 150 points techniques… Selon l’Allemand,
le désaccord serait purement contractuel et financier. L’histoire risque fort de se terminer devant les tribunaux. Surtout qu’Artega a choisi de commercialiser sa propre version de la
Microlino, dénommée Karo et présentée pour la première fois au Salon de Francfort 2019. Un mal nécessaire selon Artega, pour des raisons juridiques. Car le contrat
initialement signé entre Micro et Tazzari implique que Micro serait le seul distributeur
du produit en Europe, ce qui, selon les avocats d’Artega, contrevient aux lois sur
la concurrence. Selon eux, vendre deux versions (Artega payant une licence à Micro)
serait la seule solution pour éliminer tout risque d’amende. Par rapport aux modèles de présérie signés Tazzari, l’auto bénéficie d’un certain nombre de sépcificités de finition et de style (plus vintage), ainsi que d’un châssis plus rigide. De même, une connectivité smartphone et un assistant vocal ont été ajoutés, alors qu’un système audio fourni par Paragon est proposé en option. Enfin, le temps de charge est divisé par deux : il ne faut qu’une heure pour atteindre un niveau de 80 %. La Karo devrait être vendue directement
à l’usine, ainsi que dans plusieurs points de vente, situés dans les principales villes allemandes… Si elle voit vraiment le jour. Car une décision du tribunal de Munich a interdit à Artega fin septembre de communiquer sur cette auto et de la présenter. Artega espère rapidement trouver une solution avec la famille Ouboter.

Fiche technique Karolino

Dimensions (L x l x h) : 2,435 m x 1,500 m x 1,459 m
Empattement : nc
Voie av/ar : nc
Rayon de braquage : nc
Freins avant : nc
Freins arrière : nc
Volume de chargement : 300 litres
Moteur : électrique
Type de batterie : lithium-ion phosphate
Capacité de la batterie : 8 kWh ou 14 kWh
Autonomie : 120 km ou 215 km