Chatenet CH26 restylée
La Chatenet CH26 restylée adopte une nouvelle face avant

Une première pour la marque de Pierre-Buffière : la CH26 a été dûment testée en termes de sécurité passive. Si ce n’est pas véritablement nouveau (Aixam, Ligier, Microcar, Grecav ou même dans le passé Erad l’ont fait), Chatenet insiste sur l’obtention d’un PV officiel (2012DVTTT0266) validant l’épreuve de choc. Une CH26 de présérie a en effet été lancée à 38,4 km/h contre une barrière en nid d’abeille aluminium de type « CEVE », les tests ayant été menés par le département dynamique de la Valutec, société anonyme d’ingéniérie, filiale de l’Université de Valenciennes. L’auto a percuté la barrière selon un choc frontal décalé de 50 %, ce qui complique nettement l’épreuve, l’énergie à absorber devant être encaissé par seulement la moitié de la proue du véhicule. D’évidence, les résultats paraissent plutôt favorables, tant la baie de porte que le pavillon ou les longerons étant intacts à l’issue du test. Dommage toutefois que la démonstration n’ait pas été réalisée à 45 km/h, allure maximale autorisée, sachant que la violence d’un choc croit avec le carré de la vitesse.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici