Un nouveau constructeur se lance sur le marché des quadricycles. Le ElectricBrands XBus, petit van électrique qui se décline en une myriade de variantes semble vouloir faire renaître l’esprit « peace and love » du Volkswagen Combi. Commercialisation prévue mi-2022.

Légèreté et électricité font bon ménage. Voilà pourquoi la start-up allemande ElectricBrands, basée à Itzehoe et fondée par un certain Ralf Haller, a choisi la catégorie des quadricycles lourds pour son XBus, limité donc à une masse de 450 à 600 kg selon les versions. Ce petit véhicule annonce une autonomie de 200 km, pour la version dotée du plus petit pack de batterie de 10 kWh, valeur qui monte jusqu’à 600 km avec l’accumulateur de 30 kWh. Voilà qui semble plus qu’optimiste ! Et les concepteurs de l’engin annoncent même une portée jusqu’à 800 km, grâce aux panneaux solaires sur le toit, qui peuvent récupérer 200 km de portée par jour. Là encore, c’est très optimiste.

Le ElectricBrands XBus a une carrosserie modulaire

Le style du XBus a été confié à un Yaroslav Yakovlev, un designer russe passé aupravant chez Ferrari, Yamaha ou Daihatsu, entre autres. Son expérience japonaise a sans doute dû l’influencer : avec sa longueur de 3,96 m, sa largeur de 1,64 m et sa hauteur de 1,96 m, le XBus a des dimensions proches de celles des kei cars qui pullulent dans l’archipel. Comme ces modèles compacts, le XBus tend à maximiser l’espace intérieur, pour quatre passagers et leurs bagages. La partie arrière de la carrosserie est modulable, pour proposer au catalogue diverses variantes. Bus (4 places entièrement vitré), Kipper (2 places avec benne basculante), Koffer (fourgon), Universal (break tôlé), Pickup (simple cabine), Pickup! (double cabine), Open (pick-up double cabine avec toit en toile), Camper (camping-car) et Freedom (plateau arrière nu, pour aménagement personnalisé).

Outre la carrosserie, le XBus laisse le choix entre deux châssis, l’un standard, l’autre surélevé pour offrir de véritables capacités en tout-terrain. Car ce modèle est un 4×4 : il dispose de quatre moteurs électriques de 48 Volts (un par roue), fournis par Schaeffler. La puissance totale est limitée à 15 kW (20 ch) par la réglementation. Mais les ingénieurs ont su lire entre les lignes, puisque le législateur n’encadre pas la puissance en crête. Lors des accélérations, on peut disposer ponctuellement de 56 kW (76 ch). Suffisant pour promettre une charge utile d’une tonne. La marque annonce une commercialisation mi-2022 et se targue d’avoir d’ores et déjà enregistré 9.000 réservations.

Les grandes dates :

Juillet 2021 : présentation du ElectricBrands XBus

Le ElectricBrands Bus dans Génération sans permis

Commandez les anciens numéros dans la boutique en ligne Génération sans Permis
N°43 : présentation du XBus